68 % des Millennials pensent que l’accès aux liquidités va fortement évoluer au cours des 5 prochaines années.


Le sujet est brûlant. Le Bitcoin n’est limité par aucune frontière. Il s’agit d’un service financier en mesure d’améliorer la situation financière de milliards de personnes. Les Millennials pensent et vivent avec les technologies. Quelle que soit leur expérience, parcours et compétences, ils souhaitent avoir accès à des actifs financiers cryptés et sécurisés en mesure de les accompagner dans leur vie au quotidien.
 

Les Millennials sont potentiellement une génération adepte des cryptomonnaies.
 

Bien que le bitcoin soit désormais considéré comme la devise d’internet, il reste encore beaucoup de progrès à faire pour améliorer l’infrastructure et optimiser l’accessibilité au plus grand nombre.


Afin d’optimiser la gestion de ce nouveaux flux d’utilisateurs, nous avons développé une plateforme conviviale permettant d’accéder aux principaux actifs blockchain en seulement quelques minutes. L’unique façon d’acheter votre premier Bitcoin  nécessite d’utiliser un service d’exchange de cryptomonnaies.

 

Des exchanges développés pour les traders.
 

1. Les processus KYC (connaissance du client) sont bien trop lourds


Le respect de la réglementation est essentiel pour une startup spécialisée dans les cryptomonnaies et contribue fortement à la qualité du service que nous souhaitons proposer à nos clients.
 

Chez Bitit nous proposons des procédures conformes aux troisième et quatrième directives européennes de lutte contre le blanchiment de capitaux visant à prévenir le détournement des systèmes financiers à des fins de blanchiment de capitaux ou de financement des activités terroristes, ce qui implique de mettre en œuvre des contrôles et des systèmes pertinents et suffisamment performants pour atténuer ces risques.
 

Néanmoins, cela ne justifie pas que la validation des comptes utilisateur s’étende sur plusieurs jours, ni qu’il leur soit demandé de lourdes démarches administratives avant même d’être en mesure de réaliser leur premier achat.
 

2. Le mode de paiement le plus courant sur les exchanges reste le virement bancaire


Si vous résidez dans un pays développé, vous estimerez peut-être que les utilisateurs sont satisfaits des systèmes de paiement par carte bancaire et nous vous pardonnons pour cela. Toutefois, la plupart des marchés utilisent le liquide et les modes de paiements locaux. Les cartes de paiement et virements bancaires peuvent être intéressants. Dans un monde en constante évolution fédérant des utilisateurs du monde entier, les paiements par cartes de crédit et virements bancaires ne suffisent plus.
 

3. Prestations insuffisantes en termes d’expérience et d'interface utilisateur


Dans le cas des exchanges les plus populaires, avant même d’être en mesure d’acheter ou de vendre des devises, vous serez rebuté par l’interface utilisateur davantage destinée à un trader professionnel qu’au simple particulier. La première page est généralement saturée d’informations superflues en particulier pour l’utilisateur de base souhaitant simplement acheter des devises.
 

En règle générale, peu d’efforts sont alloués au développement des EU et UI. L’utilisateur classique rencontrera bien des difficultés pour comprendre et utiliser l’exchange, il lui faudra parfois jusqu’à plusieurs journées pour commencer à naviguer confortablement sur la plateforme.
 

Ces plateformes complexes et élaborées se révèlent particulièrement chronophages pour l’utilisateur classique souhaitant tout simplement acheter 25 € en Bitcoin.

 

La méthode Bitit


C’est pourquoi nous avons décidé de créer Bitit. Nous vous expliquerons comment utiliser notre outil : la première étape consistant à acheter en quelques minutes des cryptodevises sur notre plateforme d’e-commerce simple et intuitive.


Avec Bitit vous pouvez :


1. Acheter des Bitcoin et des Ethereum en seulement quelques minutes


Afin de vous proposer un KYC pratique et sécurisé, nous vous proposons une nouvelle interface. Si vous souhaitez acheter un montant de Bitcoin peu élevé (moins de 150 €), soumettez tout simplement les informations générales (niveau de vérification simple) concernant votre identité (nom, date de naissance, téléphone, pays et adresse). Si vous souhaitez acheter une somme plus conséquente, nous vous dirigerons vers notre second programme KYC doté d’un niveau de vérification complet.


2. Utilisez vos cartes de crédit et modes de paiement locaux


Nous travaillons avec les meilleurs spécialistes au monde des modes de paiement de l’ensemble des marchés sur lesquels nous sommes présents et souhaitons proposer des modes de paiement locaux dépassant les cartes de crédit classiques : WeChat en Chine, modes de paiement en liquide dans les pays en voie de développement utilisant Cashlib et bons prépayés Neosurf, Direct Banking pour les pays d’Europe de l’Est utilisant Trustpay...

Ainsi que de nombreuses devise locales : USD, EUR, CAD, NGN.


3. Une expérience d’achat en ligne fluide


En ce qui concerne l’UI/EU, nous avons développé une interface présentant uniquement les informations essentielles. Nous avons préféré une approche permettant aussi bien aux utilisateurs moyens qu’aux professionnels de profiter d’un site internet doté des principales fonctionnalités requises pour un exchange : l’achat et la vente (prochainement) !


Les sociétés utilisant le Bitcoin doivent s’efforcer de trouver le juste équilibre entre un KYC permettant de limiter les risques et une expérience utilisateur agréable.


Le principe de conception est simple : une interface uniquement pensée pour les traders professionnels ne peut pas être favorable à l’évolution de l’entreprise.
 

Commencez avec les crypto-monnaies dés aujourd'hui.