Pour sécuriser l’achat de vos Bitcoins, il est indispensable de recourir à un portefeuille Bitcoin, afin de stocker votre monnaie virtuelle. Non supervisée sous une autorité bancaire ou gouvernementale, vous êtes responsable des investissements, ainsi que de votre système de sécurité de stockage. Un portefeuille Bitcoin se décline sous diverses formes, adaptées à des problématiques différentes en fonction de la nature de vos achats et de vos objectifs personnels ou professionnels.

 

Qu'est-ce qu'un wallet Bitcoin ?

 

Une fois que vous avez compris qu’est ce que le Bitcoin, vous devez comprendre ce qu’est un portefeuille Bitcoin -ou wallet Bitcoin dans le jargon-, il s’agit d’une sorte de réceptacle de l’ensemble de vos cryptomonnaies achetées, qui vous permet par la suite de les stocker en grande quantité, ainsi que de les dépenser. Entre autres, si vous ne possédez pas de portefeuille Bitcoin, vous ne pouvez pas acheter de Bitcoins ou les dépenser ! 

À la différence d’une banque en ligne, vous n’avez pas de conseiller qui s'occupe de la gestion de votre compte et sécurise toutes les données de votre compte. À vous de devenir votre propre banquier, en gardant précieusement toutes les données relatives à votre wallet Bitcoin. La spécificité de ce type de portefeuille est qu’il fonctionne avec un système d’adresse publique et privée.

 

Une cryptographie étudiée pour sécuriser les échanges

 

L’algorithme ECDSA (Elliptic Curve Digital Signature Algorithm) a été développé dans l’optique de sécuriser les échanges de crypto monnaies. C’est tout simplement l’établissement d’un système de cryptographie à clé asymétrique. En effet, lorsque vous achetez des Bitcoins que vous stockez sur votre wallet Bitcoin, vous obtenez deux clés : une clé publique et une clé privée.

La clé publique vérifie que la signature est correcte, tandis que la clé privée permet d’amorcer l’ordre de transaction sur le réseau. Si vous souhaitez recevoir des Bitcoins, il vous suffit de communiquer votre clé publique - mais en aucun cas votre clé privée.

 

Qu'est-ce que l'adresse Bitcoin ?

 

Une adresse Bitcoin est votre numéro de compte personnel, l’équivalent de votre identifiant bancaire IBAN. Votre adresse Bitcoin vous est demandée lors de toute transaction menée sur n’importe quelle plateforme Bitcoin. Chaque adresse est générée aléatoirement par un algorithme - pensez toujours à l’inscrire en toute sécurité, pour que personne ne puisse y accéder-, sous la forme d’une chaîne alphanumérique de 26 à 35 caractères, qui commence toujours par 1 ou 3.

Votre adresse Bitcoin est indispensable pour envoyer des fonds. La chaîne alphanumérique peut présenter le désavantage d’être difficile à recopier avec exactitude. Si vous recopiez la chaîne et que vous réalisez la moindre faute, vos Bitcoins sont envoyés mais n’arrivent jamais au destinataire. Dans ce cas de figure, il est difficile voire impossible de récupérer les Bitcoins envoyés. C’est pourquoi les plateformes ont développé des QR Codes ou des systèmes de copier/coller afin de faciliter les échanges et de minimiser les risques d’erreurs humaines.

 

Où se trouve mon adresse Bitcoin ?

 

Pour chaque nouvelle transaction menée, une nouvelle adresse Bitcoin peut être créée aléatoirement afin de renforcer la sécurité des échanges. Votre adresse Bitcoin est automatiquement générée sur votre portefeuille Bitcoin. Il ne vous reste plus qu’à la recopier pour valider la transaction (notez que vous pouvez également utiliser la même adresse Bitcoin pour plusieurs transactions).

Pour valider une transaction auprès d’un destinataire, rendez-vous dans la section Envoyer/Send, ou dans tout autre champ spécifique qui vous indique l’échange crypto. Vous devez connaître l’adresse Bitcoin publique de votre destinataire. Il est aussi possible de communiquer directement votre Code QR depuis votre portefeuille Bitcoin, afin d’éviter les erreurs. Une fois tous ces champs remplis, il ne vous reste plus qu’à envoyer le montant convenu avec le destinataire. Afin d’assurer la sécurité du protocoles et des échanges, des  frais de transactions sont généralement déduits du montant envoyé, ces frais peuvent faire varier la priorité avec laquelle votre transaction va être traitée par le réseau et donc jouer sur la rapidité de réception des Bitcoins envoyés.

 

Quel portefeuille Bitcoin choisir ?

 

Pour tous vos achats Bitcoins en ligne, il existe à ce jour trois types de supports pour gérer son portefeuille Bitcoin. Bien que leur utilité et sécurité divergent en fonction de l’utilisation que vous faites de vos Bitcoins, ce sont toutes des solutions qui vous permettent d’échanger, à termes, vos Bitcoins.

 

  • Hardware wallet (ou cold wallet)

 

L’appellation d’un wallet Bitcoin comme un hardware wallet, ou cold wallet, désigne le recours à un portefeuille papier ou à un portefeuille électronique Bitcoin déconnecté d’internet, pour stocker vos données. Il peut prendre la forme d’une pièce de métal, d’un disque dur externe, d’une clé USB externe, etc. 

Dans les marques privilégiées, vous retrouvez en portefeuille Bitcoin Ledger, marque de renom qui conçoit des portefeuilles Bitcoins matériels dernière génération pour gérer, stocker, virer en toute sécurité l’ensemble de vos crypto-monnaies. 

L’atout d’un portefeuille électronique Bitcoin est la déconnexion de votre clé privée (off line), pour une clé protégée d’accès et donc de tout piratage. Le désavantage est que cette solution est payante, puisque vous devez vous procurer votre portefeuille électronique dans le commerce.

 

Pour qui ?

 

Si ce type de portefeuille est privilégié par les particuliers et professionnels pour sa simplicité d’utilisation et sa sauvegarde des données, il reste une solution non connectée à votre ordinateur. Entre autres, si vous perdez la clé privée de votre portefeuille, vous perdez pour toujours les crypto-actifs liés à ce portefeuille.

Sans compter que ce type de système peu flexible peut devenir une véritable gêne pour les débutants, sans oublier qu’il limite la rapidité des échanges lors d’opérations de trading, puisque vous devez vous connecter à votre réseau à chaque fois, pour transférer vos Bitcoins. Ce ralentissement de procédure est un inconvénient pour ceux qui réalisent des investissements tous les jours. 

En contrepartie, c’est une solution pour les entreprises qui ont besoin de sécuriser les données. Déconnecté des réseaux en ligne, même un hacker qui a déjà infiltré votre ordinateur ne peut déjouer ce système.

 

  • Desktop wallet

 

Le desktop wallet est le plus répandu, puisqu’il s’agit du recours à une plateforme en ligne pour acheter et dépenser ses Bitcoins. Son stockage est assuré en toute sécurité puisque le propriétaire est le seul à recevoir sa clé privée sur son appareil. Propriétaire exclusif de vos crypto-actifs, vous pouvez interagir directement avec la blockchain, sans risque de perturbation d’un tiers dans le stockage ou la gestion de votre wallet Bitcoin.

 

Pour qui ?

 

Le desktop wallet reste déconseillé à tous les ordinateurs susceptibles d’être touchés par des malwares ou virus informatiques. Si vous réalisez quotidiennement des échanges, il est préférable de choisir un seul ordinateur plutôt que celui de tous les jours, pour limiter les risques d’intrusion dans votre portefeuille Bitcoin.

 

  • Hot wallet 

 

Le hot wallet, aussi appelé web wallet, est le fait de stocker votre clé privée en ligne. S’il est d’un grand avantage pour les professionnels ou particuliers qui réalisent des opérations trading tous les jours, l’exposition de votre clé privée en ligne augmente les risques de piratage. Il est conseillé de limiter le nombre de Bitcoins utilisé. Un hot wallet est généralement conseillé pour des opérations de stockage temporaires.

 

Pour qui ? 

 

Les hot wallets sont parfaits pour les utilisateurs qui possèdent peu de Bitcoins sur leur portefeuille Bitcoin. En tant que solution peu sécurisée, il est recommandé d’avoir un wallet Bitcoin avec peu de cryptomonnaie dessus, afin d’éviter le piratage. 

Pour créer votre premier portefeuille, le plus simple est d’ouvrir un portefeuille “multi-assets” qui permet de regrouper une grande majorité de crypto-actifs sous un seul est même logiciel (citons par exemple Ledger en Hardware wallet ou bien Exodus en Desktop wallet).

 

Peut-on créer un portefeuille Bitcoin anonyme ?

 

Question intéressante, car le doute est plus que légitime pour gérer son portefeuille électronique Bitcoin en toute sécurité. Si les banques et gouvernements ne dirigent pas les échanges dans la blockchain, comment être certain que les échanges ne participent pas au blanchiment d’argent ou à d’autres fins frauduleuses ? 

 

L’anonymat & Bitcoin : les limites

 

Rappelons que sur chaque compte Bitcoin, vous possédez une adresse Bitcoin, qui est égale à votre adresse numérique d’utilisateur. Ainsi, l’échange est très similaire à celui du système bancaire. Pour réaliser ou recevoir un virement depuis votre banque, vous avez transmis votre identité bancaire (RIB ou IBAN), un code unique qui permet de retracer en quelques secondes les différents flux entrant et sortant sur votre compte. Il en est exactement de même pour votre compte Bitcoin grâce à votre adresse Bitcoin personnelle. 

Lors d’un échange réalisé avec un destinataire Bitcoin, vous échangez votre adresse de réception de votre portefeuille Bitcoin qui est un pseudonyme, et non un code d’anonymat – la nuance prend-elle son sens ? Même s’il n’est pas possible de connaître l’identité derrière une adresse de portefeuille, il est malgré tout possible de tracer l’intégralité des échanges réalisés sur celui-ci.

Concernant l’anonymat qui inquiète les gouvernements et politiciens, il a été décidé depuis 2017 par certaines entreprises de réaliser une plus stricte réglementation. Pour ce faire, ils demandent le recours à des courtiers ou des plateformes d’échanges, qui gardent trace des échanges réalisés, avec une adresse Bitcoin accessible à tous (et non l’identité de la personne bien entendu). Si cette mesure a été prise par certaines plateformes Bitcoins, toutes ne l’appliquent pas encore. Si vous souhaitez rester anonyme, sachez que c’est tout bonnement impossible de l’être à 100%.